Enduro2breuil

Bah voilà les kokos l’enduro2breuil est terminé!
Du bon et du moins bon pour moi dans cette épreuve sympa ;)
Le spot :
le terrain est composé de mélange de boue, d’aiguilles de pin, des rochers et des jolies racines .
Les spéciales sont physiques avec quelques jolies marches!!!
Les spéciales font entre 3 et 4 min de descente (tout dépend de la vitesse du rider ).
Le principe : équipe composée de 2 riders.
6 spéciales en équipe et 1 dernière en individuel.
Le temps du dernier rider à franchir la ligne est pris pour le classement général .
Les équipes partent les unes après les autres toutes les 30 secondes.

Sp1:
Je laisse thomas devant moi car je ne connais pas trop son niveau.
Le start est donné, je suis un peu raide sur le bike, un mélange de stress et que j’ai besoin de temps pour déconnecter mes neurones. Thomas est propre, je lui colle bien au cul. Être derrière un rider sans se laisser distancer est difficile, car aucune visibilité. Les obstacles vous sautent à la gueule .
Nous finissons la Sp bien groupés.

Sp2:
Thomas repart devant moi.
Je commence à me lâcher psychologiquement, je suis souvent sur les freins car Thomas à beaucoup moins de vitesse de passage que moi.
Dans le 1/4 de la spéciale il freine un peu fort pour un virage à droite en dévers.
je pile tout pour ne pas faire un tandem de nos bikes, la roue avant se dérobe. je me vautre la tête en avant dans le mélange d’aiguilles de pin, de boue et de cailloux ( l’intégral fait un joli bruit au contact avec le sol).
Je me relève vite pour ne pas perdre de temps. je vois un joli visage devant moi! J’ai atterri au pied d’une jolie demoiselle .
Au franchissement de la ligne d’arrivée je compte 10 secondes de retard

Sp3:
Je pars devant Thomas.
Je mets du gros gazzz direct.
Mon style de pilotage agressif ne correspond pas du tout au terrain avec les racines et rochers glissants, je me fais chahuter. Je suis souvent hors trajectoire
Pas de bruit derrière moi. Thomas ne me pousse pas au cul, il est même absent!
Sur la fin du parcours dans une épingle très glissante comme un con je regarde les différentes traces des autres riders qui mènent droit dans un arbre. Et bim je prends l’avant encore!!!!!
Je repars et j’entends Thomas encore au loin qui me motive à repartir.
Je finis la Sp 10 secondes devant lui.

Sp4:
Je repars encore devant. Full gazzz au départ avec un joli jump!
je lâche rien, je perds l’avant, je perds l’arrière, sans chuter putain de terrain glissant! je passe des trucs (devant les spectateurs) à la limite de la chute à la mode rudy (goret).
Je passe la ligne d’arrivée, pas de Thomas à l horizon! Il arrive 25-30 secondes derrière.

1ere journée finie, nous sommes 45 ème sur 95 participants. je suis un peu frustré 

Direction l’hôtel au pied des pistes. Bizarre pour un hôtel juste à côté de l’événement, il y a pas grand monde
Nous avons compris, hôtel miteux!!!!
Je vous raconte même pas le repas
Point positif nous avons rencontré un groupe de rider ( les chevaliers enduro du mont lyonnais), trop sympa les mecs!
Ils nous invitent à rouler sur leur spot

2eme journée:

Putain il a méchamment flotté dans la nuit. Déjà que le terrain est glissant, cela va être un carnage).

Sp5: (identique sp1)
Thomas veut repartir devant, ok!
Jusqu’à mi Sp je colle bien le gamin jusqu’à cette cuvette gorgée d’eau avec une ornière en son centre! je la vois au dernier moment. Et bim une boîte (à la con) en glissade. Bloqué à terre avec les cales auto, j’entends mon bike qui frotte sur les rochers  (au putain les rayures).
Je repars énervé j’engage à fond mais ce putain de terrain n’est vraiment pas fait pour ça !
je finis 10 secondes derrière Thomas.

Nous glissons de la 45 à la 46 ème  place

Sp6: (identique Sp4)
À mon tour d’être devant, gros gazzz gros jump
À mi-speciale pas de trace de Thomas, je ralentis pour éviter la gamelle.
Fin de spéciale, Thomas arrive 30 secondes derrière

Nous glissons de la 46 à la 51 ème place

Sp7: l’ individuelle (un mixte des Sp)
Comme je suis en possession de la plaque de cadre avec la lettre A je vais partir devant Thomas qui a la lettre B.
Thomas va partir 30 secondes derrière moi.
C’est parti gros gazzz (toujours autant chahuté).
Putain il faut passer 2 fois dans ces cuvettes remplies d’eau, ça passe tant bien que mal
En plein milieu de la Sp, une partie avec un pédalage de fou casse les pattes et le cardio. Je suis cramé
Fin de spéciale !
J’attends pour voir le temps du jeune ! Ouf je suis devant à 30 secondes.

Je relative notre classement final car beaucoup d’équipes sont venues faire des recos (tricheurs lol) .
J’ai les jambes défoncées par de nombreux retour de pédale mais sinon pas de bobo.
Cela a été un bon entraînement dans un terrain qui ne m’est pas favorable.

Rudy